Cercle de Transition Intérieure

Notre intention est d’ouvrir un espace qui permet à chacun d’exprimer ce qu’il ressent face à l’état du monde et de cheminer intérieurement vers plus de sérénité. C’est un moment pour partager avec d’autres notre ressenti, nos questionnements, nos craintes et nos joies. Pour prendre soin de nous et de ce qui nous met en mouvement.

— Le Cercle Transition Intérieure est sur les réseaux sociaux.

Agenda

Mardi 2 juin 2020 – Goûter l’essentiel

Nous sommes 4 amis et voisins schaerbeekoi.se.s engagé.e.s dans le mouvement de la Transition. En lien avec nos propres vécus et questionnements, nous avons décidés de créer ensemble un cercle de transition intérieure.

Toute personne est la bienvenue, qu’elle soit liée à une initiative de Transition ou tout simplement qu’elle ressente l’envie de participer.

Ce cercle est un espace pour:
🍉 se rassembler le temps d’une soirée
🍉 se reconnecter à soi, aux autres et au vivant
🍉 écouter en soi ce qui nous touche ou nous anime dans le monde d’aujourd’hui
🍉 partager avec d’autres notre ressenti, nos questionnements, nos craintes et nos joies
🍉 vivre, en lien avec d’autres, une nécessaire transition intérieure

Joyeusement vôtre,

Marie, Sébastien, Sophie et Virginie

Info pratiques

🌼 tous les 3èmes mardis du mois de 19h30 à 21h45
🌼 Centre Benenzon (dans le Parc Josaphat) – Avenue Général Eisenhower, 132, 1030 Bruxelles
🌼 contribution aux frais de location de la salle : 5€ (à apporter sur place)
🌼 nous préparons la tisane, libre à vous d’apporter quelques douceurs à grignoter facilement avec les doigts
🌼 afin de susciter une bonne qualité d’écoute et de partage, nous limitons le nombre de personnes à environ 15 participants + les facilitateurs

Adaptation Coronavirus

Depuis le début de la période de confinement, les rencontres du Cercle de Transition Intérieure sont devenues virtuelles. Vous trouverez toutes les infos sur les dates et les inscriptions sur notre page Facebook

Transition Intérieure

La transition intérieure peut être appréhendée comme l’art de la cohérence intérieure, de la reliance à soi, aux autres et à la Terre.

S’appuyant sur l’adage « se changer soi-même pour changer le monde » et afin d’effectuer d’urgence une transition radicale de nos modes de vie, il semble nécessaire de nous extraire de nos schémas intérieurs qui alimentent (et sont alimentés par) les dérives de nos sociétés, et de là, réinvestir notre « être au monde » pour fonder durablement des sociétés plus respectueuses de nous-même, du vivant et de la Terre.

Afin d’être pérenne, la transition écologique et sociale ne peut uniquement reposer sur des actions et doit être accompagnée par un changement interne. Pour les acteurs et actrices de la transition, ce changement vise à s’extraire de certaines tendances spontanées (tels que des notions d’objectifs, de contrôle, d’efficacité, de productivité, de réussite/échec, etc.) qui nous détournent de notre intériorité et mènent à l’épuisement.

Ainsi, en nous invitant à nous reconnecter à notre corps, à nos émotions et à nos vulnérabilités, la transition intérieure a pour but de nous offrir davantage de souplesse et de lucidité face aux multiples pressions que nous subissons et que nous nous imposons. Elle permet alors de raviver et d’entretenir jour après jour l’énergie de vie qui pousse chaque personne à agir. La transition intérieure n’est de ce fait pas uniquement réservée aux acteurs et actrices de la transition mais est ouverte à tou.te.s et peut aider de nombreuses personnes dans leur quotidien.

Si vous voulez en savoir plus sur la Transition Intérieure, voici un article bien complet du Réseau Transition.

Sophie de CarrièreCercle de Transition Intérieure